Une petite pensée pour les fonctions complexes dont le conjugué est holomorphe

               
         Presque-partout en Mathématiques, presque aucun objet n'est laissé pour compte !!
Cependant, j'ai beau chercher dans la littérature le sort que réservent nos talentueux grands Mathématiciens à la bonne classe de ces fonctions non-holomorphes, dont la fonction-conjuguée est pourtant holomorphe. Aucun mot!!
     Au contraire, de telles fonctions ont l'air d'être très sympathiques, avec des résultats similaires que possèdent leurs cousines, les fonctions holomorphes!!!
Il suffit de transposer ces résultats par conjugaison...
Déjà, on peut penser à la différentiabilité, aux nouvelles conditions de Cauchy, à la forme différentielle, à l'analyticité, aux intégrales de Cauchy, aux résidus qui pourraient permettre de calculer de nouvelles intégrales, chic !!! ...
Mais, il me semble que le sujet pourrait ne pas être prometteur! Ce qui pourrait expliquer ce blanc de silence...

A bon entendeur...  





Pourquoi ne pas lire également?

·         Gros festin pour une araignée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire